Pour reprendre sa santé en main, il est nécessaire de fabriquer par soi-même ses produits à base de plantes. Vous pouvez sécher les plantes, qui sont soient cueillies dans le sauvage ou cultivées dans votre petit jardin (la plupart d’entre-elles sont très faciles à cultiver et ne requièrent que peu d’espace). Les méthodes sont diverses et peuvent varier d’une plante à une autre, mais restent toutes simples.

Attention cependant au fait que la qualité du séchage influe directement sur l’action et l’efficacité des plantes séchées.

Le lieu dans lequel vous allez procéder au séchage doit être sec (surtout pour celles contenant des mucilages qui se regorgent d’eau à la première opportunité), bien aéré, à l’abri du soleil et à une température douce (30 degrés serait idéale).

Laissez les à l’ombre après avoir procédé au mondage en enlevant toutes les parties étrangères, puis procédez au nettoyage. Détachez les feuilles des tiges (Chose que vous pouvez faire après le séchage).

Comment faire pour sécher les plantes :

Vous pourriez alors sécher vos feuilles à l’air libre à l’abri de la lumière, ou bien en procédant de la manière suivante :

  1. Faîtes sécher vos herbes sur un torchon, puis mettez les sur du papier absorbant dans un plat et couvrez-les d’un deuxième papier.
  2. Déposez le tout dans le four et faîtes chauffer pendant une vingtaine de secondes.
  3. Ouvrez la porte pour laisser sécher l’humidité pendant une minute.
  4. Refaites chauffer 20 secondes puis attendez une minute.
  5. Retournez les deux feuilles de papier absorbant et refaites chauffer les plantes. Si vos feuilles sont encore humides, déposez-les dans un récipient et laissez-les sécher.
  6. Dès qu’elles sont sèchent, effritez-les puis conservez-les dans un pot fermé hermétiquement.