• Introduction
  • Valeurs nutritionnelles
  • Bienfaits
  • Choisir du bon poivre
  • Utilisation

Le poivre est une épice obtenue à partir des baies de différentes espèces de poivriers. Il est différentes couleurs de poivres : rouge, vert, blanc ou noir. Cependant le plus consommé et dont les bienfaits ont été les plus étudiés, que nous allons traiter dans cet article est le poivre noir.

Il est piquant, réveille vos assiettes en relevant tout de suite le goût de vos plats salés comme sucrés.

Les vertus thérapeutiques de cette épice sont connues de longue date. En effet il a été utilisé depuis longtemps en médecine chinoise ou indienne.
Cependant s’il a été moulu depuis plus de 3 mois, ou si c’est du poivre bon marché, vous ne pouvez alors pas bénéficier de ses effets thérapeutiques cités ci-dessous, et son goût se verra dénaturé.

 

Caractéristiques du poivre noir

  • Stimulant
  • Anti-acide
  • Antidépresseur
  • Fébrifuge
  • Anti-inflammatoire
  • Antibactérien

Bienfaits du poivre noire

Riche en antioxydants

Les radicaux libres sont des molécules instables pouvant endommager vos cellules. Elles peuvent se former en s’exposant à la pollution, la fumée de la cigarette ou aux rayons du soleil. Tandis que certains peuvent surgir en faisant du sport ou en digérant des aliments.

Ils peuvent engendrer des problèmes majeurs comme : cancer, maladies cardiaques, inflammations, vieillissement prématuré…

Riche en antioxydants, le poivre aide à prévenir et à retarder les effets néfastes des radicaux libres.

Possède des propriétés anti-inflammatoires

L’inflammation peut être l’un des facteurs pouvant engendrer des maladies que l’arthrite, les maladies cardiaques, le diabète ou le cancer.

De nombreuses études en laboratoire suggèrent que la pipérine, qui est le principal composé actif du poivre noir, peut lutter efficacement contre les inflammations.

Améliore la fonction cérébrale

Des études ont prouvé que la pipérine améliore la fonction cérébrale chez les animaux.

Il a des avantages en particulier pour les symptômes liés à la maladie d’Alzheimer et au Parkinson.
En effet chez les rats atteints de la maladie d’Alzheimer, il a été démontré que la pipérine améliore a mémoire, en permettant aux rats de parcourir à plusieurs reprises un labyrinthe plus efficacement que les rats qui n’avaient pas reçu ce composé. Il semblé diminuer la formation de plaques amyloïdes, qui sont des amas denses de fragments de protéines, qui provoquent des dommages dans le cerveau qui ont été liés à la maladie d’Alzheimer.

Aide à contrôler la glycémie

Des études ont démontré que la pipérine peut aider à améliorer le métabolisme, aidant à contrôler la glycémie de manière plus efficace. En effet, les rats nourris avec un extrait de poivre noir avaient un pic de glycémie plus faible après avoir consommé du glucose.

De plus, 86 personnes en surpoids prenant un supplément contenant de la pipérine et d’autres composés pendant 8 semaines ont connu des améliorations significatives de la sensibilité à l’insuline.

Abaisse le taux de cholestérol

Un taux de cholestérol sanguin élevé est associé à un risque accru de maladie cardiaque, qui est l’une des principales causes de décès dans le monde.

Dans une étude de 42 jours, des rats nourris avec un régime riche en graisses et un extrait de poivre noir avaient diminué le taux de cholestérol sanguin, y compris le (mauvais) cholestérol LDL. Des mêmes effets n’ont pas été observés dans le groupe témoin.

En outre, le poivre noir et la pipérine sont censés stimuler l’absorption des compléments alimentaires qui ont des effets potentiels de réduction du cholestérol comme le curcuma et la levure de riz rouge. Par exemple, des études ont montré que le poivre noir peut augmenter l’absorption du composant actif du curcuma – la curcumine – jusqu’à 2000%.

Aurait des propriétés anticancéreuses

Bien qu’aucun essai humain n’ait été réalisé, des études en éprouvette ont montré que la pipérine ralentissait la réplication des cellules cancéreuses du sein, de la prostate et du côlon et induisait la mort des cellules cancéreuses.

Une autre étude en tube à essai a examiné 55 composés d’épices et a observé que la pipérine de poivre noir était la plus efficace pour améliorer l’efficacité du traitement traditionnel du cancer du sein triple négatif, le type de cancer le plus agressif.

 

Lire aussi Safran : propriétés et bienfaits

 

Stimule l’absorption des nutriments

Le poivre noir peut augmenter l’absorption des nutriments essentiels comme le calcium et le sélénium, ainsi que certains composés végétaux bénéfiques, tels que ceux trouvés dans le thé vert et le curcuma.

Favorise la santé intestinale

La composition des bactéries intestinales est liée à la fonction immunitaire, à l’humeur, aux maladies chroniques, etc. Des recherches préliminaires suggèrent que le poivre noir peut augmenter les bonnes bactéries dans votre intestin.

Peut soulager la douleur

Bien qu’il n’ait pas encore été étudié chez l’homme, des études chez les rongeurs ont démontré que la pipérine dans le poivre noir peut-être considéré un analgésique naturel.

Comment choisir un bon poivre

Le poivre de bonne qualité est rond, compact, lourd, et a un goût fort. Privilégiez le poivre à l’état brut que le poivre moulu. Si vous optez pour la deuxième option et qu’il ne fait pas éternuer, alors ce n’est pas du poivre de qualité.

Les grands crus de poivre noir sont les poivres de Kampot, de Tellichery, de Sarawak, de Lampong et de Madagascar.

 

Utilisation

Poivre noir moulu par un cuisinier en cuisine

Servez-vous d’un moulin ! Veillez à moudre vous-même votre poivre, en évitant les grains trop vieux et desséchés. Une fois moulu, il garde ses propriétés trois mois.
Vous alors jouir du parfum et de la puissance étonnante des arômes d’un bon poivre.

Vous pouvez alors jouir du parfum et de la puissance étonnante des arômes d’un bon poivre.

Vous pourrez en mettre presque partout, plus particulièrement sur les viandes rouges, les poissons gras, y compris sur le fromage ou même les fraises et le melon pour en rehausser le goût. On fait actuellement de très bons sorbets au poivre.