• Introduction
  • Valeurs nutritionnelles
  • Bienfaits
  • Comment choisir son safran
  • Utilisation

Le safran. C’est quoi ?

Plante fleurissant au début de l’automne, qui porte une fleur bleue mêlée de pourpre et de rouge, dont sont extraits les stigmates jaunes très développés et odorants. Leurs longueurs varient généralement entre 2,5 à 3,2 cm.
Très répandu dans la cuisine méditerranéenne, c’est une épice souvent utilisée en cuisine, comme assaisonnement ou comme agent colorant.

Caractéristiques du safran

  • Antioxydant
  • Relaxant
  • Riche en fer et en magnésium
  • Stimule la digestion
  • Source de vitamine B6
  • Couleur : Rouge, donne une coloration jaune aux plats
  • Saison : Octobre
  • Saveur : Amer

Bienfaits du safran

  • Riche en vitamine B6. Il aide à la synthèse de l’insuline, jouant ainsi un rôle dans la prévention du diabète de type 2.
  • Sa richesse en magnésium procure un effet myorelaxant. Conseillé pour réduire les douleurs musculaires et les crampes, ou pour favoriser un meilleur sommeil grâce à son effet relaxant. L’effet sédatif du magnésium est aussi très bénéfique en cas d’anxiété ou de stress.
  • La grande présence en beta-carotènes joue un rôle antioxydant très important. Aidant à la lutte contre le vieillissement cellulaire et pourrait même avoir un effet anti-cancéreux.
  • Consommé à petites doses, il stimule et encourage une bonne activité digestive en stimulant le foie.
  • Le safranal agit comme analgésique sur le système nerveux. On peut l’utiliser pour réduire les douleurs au niveau des gencives, pour les douleurs menstruelles…
  • Le fer va favoriser le transport de l’oxygène dans le corps et aider à la formation de l’hémoglobine.
  • Le manganèse permet une meilleure absorption du fer tout en renforçant les défenses naturelles notamment au niveau du foie.

 

Lire aussi Huile essentielle d’eucalyptus

 

Comment choisir le safran

Optez pour le safran en filaments plutôt que moulu. Il se conserve mieux, et les fraudes sont beaucoup plus faciles à déceler. Veillez à ce que sa couleur soit d’un beau rouge vif, et à ce que son odeur soit proche du foin.

Vous pouvez reconnaître le vrai safran en mouillant un filament avec votre langue et frottez-le sur une feuille de papier. Si vous ne voyez pas une marque franche, d’un joli jaune, légèrement orangé … Passez votre chemin !
On peut aussi plonger un stigmate dans l’eau. Une couleur dorée unique au safran doit alors lentement apparaître.

Comment utiliser le safran ?

Le safran apporte aux préparations sa couleur jaune-or superbe, son parfum caractéristique et sa saveur. C’est un exhausteur de goût naturel, il met en relief les autres composants des plats.

Nous vous conseillons de ne pas utiliser d’ustensiles en bois qui absorberont sa coloration.

Ne jamais le faire bouillir, frire ou cuire à feu vif au risque de détruire ses molécules aromatiques et de réduire ses apports nutritionnels.

Mode d’emploi :

Le safran en filaments doit être préalablement infusé dans un liquide tiède ; eau, bouillon, lait…. Au minimum de 1 à 2 heures, le mieux serait de le laisser plus de 24 heures pour qu’il puisse exprimer tout son parfum et son pouvoir colorant. Exemple 0.5 grammes de safran pour 500ml d’eau tiède (ou 1gr pour 1 litre). Rajouter le bouillon obtenu en fin de cuisson et mélanger.

Le safran en poudre peut être infusé tout comme le safran en filaments mais en moins de temps (4 h). On peut incorporer la poudre de safran directement en fin de cuisson dans le jus, quand on est à feu doux, 10 minutes avant fin de cuisson, mélanger avant de servir.